< Retour à la page d'accueil

Bienvenue en Indonésie !

Dans le plus grand archipel du monde, situé dans le sud-est de l'Asie, l'Indonésie est l'un des pays les plus peuplés. Colonisé par les hollandais, les japonais et les anglais, la culture du pays semble avoir été préservée. Pays majoritairement musulman, l'île de Bali fait exception avec une culture essentiellement hindouiste en décallage avec les autres îles de l'archipel.

15 jours de marche dans les îles du sud de l'Indoniésie qui nous ont menés de sous l'océan jusqu'au sommet des volcans sous les étoiles. Nous vous raconterons nos visites de temples, les randonnées à travers les rizières, dans les forêts sacrées remplies de singes. Nous vons raconterons nos rencontres avec les dauphins, les tortues marines et les serpents.

Nous vous proposons notre récit de voyage agrémenté de nombreuses photos et essayons de vous faire partager ce que nous avons appris de la culture de ce pays.

Il s'agit d'un voyage organisé toujours disponible. Nous nous ferons un plaisir de vous mettre en relation avec les bonnes personnes si vous souhaitez vivre la même aventure. :-)

Les douceurs et épices

Nous avons eu la chance de visiter des plantations d'épices, de fruits et de légumes en tous genres. Quelques échantillons de ce que nous avons vu. 

De la canelle, du chocolat, du café, des gousses de vanille, des clous de girofle, de la noix de coco, tous les sens sont en éveille.

La variété de la gastronomie est notamment rendue possible par la diversité des produits, dont évidemment les épices, dont l'Indonésie a été un des principaux pourvoyeurs mondiaux pendant des siècles.

 

Kopi Luwak

Le kopi luwak est un café récolté dans les excréments d'une civette asiatique: le luwak qui est utilisé pour sa digestion très légère. La civette consomme les cerises du caféier, digérant leur pulpe mais pas leur noyau, qui se retrouve dans ses excréments. Une fois expulsé, il suffit de laver (bien laver s'il vous plaît !)  les grains puis de les torrefier avant de les moudre.

Pour la petite histoire, il s'agit du café le plus cher au monde (certainement en raison de la difficulté d'industrialisation de sa production), aux alentours de 500€/kg.

Nous avons eu l'occasion d'en acheter au tarif local (3€/tasse.. Presque un café parisien !), et l'avons trouvé tout à fait banal, sans, il est vrai, être des experts en café. 

Ne zoomez pas si vous mangez :-)

Ne zoomez pas si vous mangez :-)

La forêt sacrée des singes de Ubud

La forêt sacrée des singes de Ubud est une destination imanquable à Bali. Les avis et commentaires sur internet sont un peu inquietants : Ne pas regarder les singes dans les yeux, attention à ne pas se faire mordre, ne pas montrer de nourriture, éviter les lunettes de soleil et les appareils photos (gare aux petits chapardeurs !). Nous n'avons en definitive pas rencontré de problème

La forêt n'est pas bien grande, mais remplie de singes (600 aux dernières nouvelles, répartis en 4 clans). Il y a de jolies statues partout du haut desquelles les singes guettent les touristes et scrutent les éventuelles bananes proposées à l'entrée de la forêt. Les bestioles ne sont pas farouches : Elles vous grimpent dessus si elles croient apercevoir de la nourriture. Nous  avons vu un petit tenter d'ouvrir le sac à main d'une touriste pour en inspecter le contenu.

Seul un gros male a eu un comportement agressif quand un visiteur a approché un peu trop près son appareil photo : Il a montré les dents et a forcé tout le monde à détourner le regard. Ca ajoute au charme de la forêt. :)

Temple de Taman Ayun (Bali)

La première chose que vous noterez en vous promenant dans Bali c'est qu'il y a des lieux de prières plus ou moins gros à tous les coins de rue. La place de la prière est énorme dans la culture hindouiste, vous trouverez d'ailleurs des offrandes absolument partout. (Par terre dans les rue, devant les portes des boutiques, sur les murets..). Le temple de Ayun Royal (Il a 400 ans, et est entretenu mais n'a jamais été restauré) fait partie des plus gros lieux de prière.

Le visiteur respectueux se sentira avisé de ne pas faire trop de bruit au moment des prières pour ne pas déranger les fidèles et la visiteuse sera priée de rester à l'exterieur lorsqu'elle a ses regles (Impure!!!).

Les dauphins de Lovina

Lovina est l'un des gros points touristiques de Bali. Si vous y mettez les pieds pour la première fois, deux choses vous marqueront :

  • Ici, tout tourne autour des dauphins qui nagent au large des côtes de Lovina.
  • Les plages sont très sales...

En se baladant dans les rues de la ville, en tant qu'occidental, vous vous ferez harceler environ toutes les deux minutes par "le responsable en chef de la navigation avec les dauphins" qui vous indiquera qu'il faut surtout s'inscrire auprès de lui, et pas des autres pour aller voir les dauphins le lendemain ! 

Au final, nous avons pu voir les dauphins le lendemain mais n'avons pas apprécié l'expérience autant que nous l'espérions. 55 bateaux de touristes chassaient le le moindre aileron de dauphin. Nous en avons eu quelques uns à Lovina, mais bien d'autres lors de nos déplacements en bâteau entre les différentes îles. :-)

Le volcan de Kintamani

Nous (bon, j'ai.. Madame s'est défilée pour le deuxième !) avons escaladé deux volcans lors de notre voyage. Celui là était le plus petit et ne culminait qu'à 1500m. Nous avons cependant ramené beaucoup de clichés de l'ascension, et le paysage valait réellement le coup. Trois souvenirs en particulier :

  • Le serpent qui a surgi de nulle part en position d'attaque en faisant son bruit de serpent pas gentil et en montrant ses dents (C'est bon pour l'adrenaline.. Notre guide n'était pas rassuré non plus)
  • Le coucher de soleil (Vous pouvez aussi le faire au lever du soleil, en revanche il faut se lever à 2h du matin ^^)
  • Les oeufs que nous avons fait cuir sur une des cheminées du volcan. Là-haut, on cuit littéralement, il est impossible d'avoir des lunettes à cause de la buée qui apparait instantanément dessus, et les pierres que vous toucherez seront brûlantes !

Temple de Tirta Empul

Le temple de Tirta Empul  situé au milieu de l'île de Bali, est célèbre pour sa source sacrée. On se baigne dans ces eaux pour guérir ou s'assurer chance et protection. Les sceptiques y tremperont simplement leurs pieds tandis que les fideles (ou les malades) s'y baigneront complètement. Habillé naturellement, vous êtes dans un lieu sacré : On ne montre surtout pas ses jambes (Vous noterez nos magnifiques sarong sur la photo)

Le temple, assez magistral,  a été érigé au Xème siècle. On y trouve plusieurs bassins  dont certains sont pleins de poissons que vous pouvez nourrir, des carpes koï de toutes tailles (jusqu'à absolument énorme !). Dans une partie du temple, vous verrez la source  jallir de sous terre.

Ascension du mont Rinjani

Nous y voilà ! J'ai appuyé de tout mon poids pour la sélection de ce circuit, précisément pour cette excursion ! L'ascension d'un volcan de 2660m de haut (un jour pour monter, un jour pour descendre, la nuit au sommet sous les étoiles).

Arrivé au sommet, le spectacle est à couper le souffle : Dans l'énorme cratère qui a dévasté les alentours il y a 20 ans, un nouveau volcan a surgi. Il est toujours en semi-activité, son accès est donc interdit.

Inutile de vous décrire notre état après les 8 heures d'ascension. :-| La nuit sous les étoiles, le coucher de soleil, les formations nuageuses nous ont fait oublier ces efforts. La descence fût aussi éprouvante que l'ascension. 6 heures dans la jungle et la savane, parmi les singes et les geckos. Les bruits dans la jungle sont conformes à tout ce que vous avez pu voir dans les films, le lieu regorge de vie.

Petit plaisir supplémentaire : Une magnifique étoile filante à 3h du matin, juste pour moi !

Le reveil à 5h30 pour admirer le lever de soleil valait également le coup.

Notre voyage

Toutes les bonnes choses ont une fin... Nous avons passé 15 jours en Indonésie, entre Bali, Lombok, et Gili Air (une petite île au large de Lombok, surtout dédiée aux touristes). Cela n'aura pas été de tout repos, il y a eu beaucoup de débuts de journée bien matinaux pour attraper des transports ou faire des activités, mais tout cela valait réellement le coup.

Petite déception gastronomique : Nous avons eu l'impression de manger toujours la même chose dès que nous cherchions quelque chose de traditionnel (peut-être la faute aux restaurants "pour occidentaux" qui ne laissaient pas trop de place à la créativité)

Nous terminons avec quelques clichés d'une journée farniente au bord de la piscine et de nos explorations sous marines au milieu des coraux. 21h plus tard, nous serons à Paris, le travail reprendra dès le  lendemain.

Haut les coeurs !